Traou Mad développe, produit et commercialise des produits, certes gourmands, mais les plus naturels possible. Ce respect de la nature se traduit par plusieurs décisions concrètes, telles que :

  • Pour nos produits, qu’il s’agisse de Traou Mad, de Galettes de Pont-Aven ou de Crêpes dentelle, les listes d’ingrédients sont les plus courtes possibles.
  • Nous avons remplacé les barquettes des Crêpes dentelle nature et Crêpes dentelle chocolat par des barquettes issues du recyclage de bouteilles d’eau.
  • Le carton utilisé pour nos produits est soit « tout bois », donc facile à recycler, soit issu des filières de recyclage des papiers et cartons.
  • Pour notre gamme d’Apéricrêpes, les fourrages contiennent de vrais fromages, bâcon, tomates et herbes aromatiques, sans arômes ni colorants artificiels.
  • Toujours dans la fabrication de nos Apéricrêpes, nous avons entrepris de limiter l'utilisation d'huile de palme : nous l’avons supprimée dans la pâte à crêpe, nous avons cherché à la supprimer du fourrage et nous avons réussi partiellement. Nous l’avons remplacée à 30% par de l’huile de colza, mais nous ne pouvions nous en passer totalement sans dénaturer le goût, la texture et la durée de vie de nos produits. Mais nous avons voulu rester cohérents avec nos engagements en faveur de la nature, et nous le prouvons en adhérant à la RSPO.


Adhésion à la RSPO

L'association RSPO (Round table for Sustainable Palm Oil) réunit des producteurs, transformateurs et utilisateurs d’huile de palme. Elle œuvre pour la production et l'utilisation d'huile de palme issue de plantations travaillant selon les impératifs du développement durable : pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et respect du droit des travailleurs.

Nous avons opté pour des achats exclusifs d’huile « ségréguée » provenant à 100% de filières de production et de transformation conformes aux exigences de la RSPO.


Ségréguée signifie que la garantie du respect des méthodes de développement durable vaut du début de la plantation jusqu’à la livraison chez le fabricant, à l'instar de la filière bio qui certifie le respect des exigences bio de la production à l’utilisation finale.

A ce jour, moins de 30 entreprises françaises adhèrent à la RSPO. Idéalement, il faudrait ne plus utiliser d’huile de palme du tout. Mais aujourd'hui, la seule alternative reste l’huile de coprah hydrogénée, beaucoup plus riche en acides gras saturés que notre mélange palme - colza, donc moins bonne pour la santé.


De plus, les rendements à l’hectare de l’huile de coprah sont tellement moins bons que ceux de l’huile de palme, que la suppression du recours à l’huile de palme poserait d’autres problèmes graves de développement agricole par rapport aux surfaces disponibles.

"Nous travaillons avec différents partenaires à des solutions nouvelles. Mais dans l’état actuel des connaissances, nous sommes convaincus que notre choix : suppression dans la pâte à crêpes de l’huile de palme, remplacement dans les fourrages d'une partie de l’huile de palme par de l’huile de colza jusqu’au maximum technologiquement possible et utilisation de l’huile ségréguée garantie par la RSPO, est le meilleur possible pour fabriquer des produits à la fois bons et respectueux de la santé et de l’environnement", explique Olivier Kopp, directeur de Traou Mad.

Pour en savoir plus : Traou Mad adhère à la RSPO