Traou Mad au quotidien : nos astuces sucrées

Nous n’avons plus besoin de vous convaincre du plaisir de prendre le temps de grignoter une Galette de Pont-Aven® ou même, vous en avez le droit, de tremper un Traou Mad® dans un café au lait ou un thé. Et si vous vous laissiez surprendre par de nouvelles idées de dégustation ?


Professionnels et amateurs, vous êtes nombreux à créer des recettes originales ou élaborées avec nos Traou Mad. Aujourd’hui, nous avons envie de vous montrer comment utiliser nos biscuits de Pont-Aven de manière très simple mais aussi très astucieuse. De quoi vous convaincre d’avoir toujours quelques réserves dans vos placards !

 

Une verrine express

 

Les fashionistas de la cuisine se disent parfois lassées des verrines. En réalité, si la verrine semble passée de mode, c’est qu’elle est devenue un classique. En version sucrée, les Traou Mad trouvent parfaitement leur place dans une verrine improvisée : une base de biscuits écrasés en miettes plus ou moins épaisses, un peu de fromage blanc et des fruits frais… Et c’est fini !

 

D’autres combinaisons possibles : Traou Mad + fromage blanc + chocolat fondu//Traou Mad + boule de glace + chantilly//Traou Mad + mousse au chocolat + noisettes concassées…

 

Une base de tartelette

 

De la même façon, nos Traou Mad peuvent vous servir de base pour monter des tartelettes avec ce que vous avez sous la main. Disposez simplement un Traou Mad sur une petite assiette, nappez-le d’une préparation souple mais pas trop liquide et décorez de fruits frais ou de copeaux de chocolat. Le lemon curd se prête tout à fait à ce montage et surmonté de framboises fraîches, le mélange de saveurs est irrésistible…

 

D’autres suggestions de nappages : une compote gélifiée d’un soupçon d’agar-agar, un mélange chocolat noir/fromage blanc que vous laisserez prendre au frais, une chantilly au chocolat blanc un peu dense…

 

 

Un atout pour le café gourmand

 

Le café gourmand est lui aussi devenu un classique des fins de repas. Il permet de terminer sur une touche sucrée sans forcément passer par une part de gâteau parfois un peu décourageante quand l’appétit vient à manquer… Si vous n’avez pas le temps de cuisiner, ouvrez votre réfrigérateur et vos placards pour composer un « café gourmand de secours » : un Traou Mad, quelques carrés de chocolat, une boule de glace, des fruits…

 

Pour varier les plaisirs : n’hésitez pas à piocher dans la gamme Traou Mad, nos mini biscuits sont parfaitement adaptés à cet usage !

 

 

Pour le goûter des enfants

 

Les enfants ne boudent jamais un Traou Mad ou une Galette de Pont-Aven à 16 h mais si vous voulez créer un goûter de fête sans y passer la journée, pensez au mini buffet ! Disposez sur une table différents contenants que vous remplirez de bonbons, chocolats,  fruits (secs et frais) mais aussi de compote, de desserts chocolatés ou de glaces. Laissez ensuite les petits gourmands se servir sans intervenir (vous aurez pris soin de contrôler les quantités en amont) et… c’est la fête !

 

Et pourquoi pas : regardez du côté des vermicelles colorés et autres décorations de gâteaux et de cupcakes pour mettre la touche finale à ce goûter de rêve.

Vous souhaitez tester ces astuces au plus vite ? Tous nos biscuits sont disponibles sur notre boutique en ligne Traou Mad !

Marée du siècle : un show naturel exceptionnel !

On annonce une marée du siècle ce 21 mars et nous serons nombreux à nous déplacer vers les côtes pour assister à l’événement. Mais concrètement, que va-t-il se passer ?

 


De Calais à Biarritz, tout le littoral français sera concerné par la première grande marée de notre siècle. Avec ses 1100 kilomètres de côte de Cancale à Pornic, la Bretagne se trouve même en première loge pour observer ce phénomène naturel.

 

Le phénomène des marées : comment ça marche ?

 

Si les océans de la terre connaissent des marées, c’est à cause du soleil et surtout, de la lune. Newton l’a en partie expliqué, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la lune attire la masse d’eau des océans. Comme elle attire également la terre, le niveau de la mer s’élève de chaque côté de notre planète et on obtient deux marées hautes et deux marées basses pour chaque rotation de 24 h. Ce phénomène est également amplifié ou diminué par les différentes positions du soleil.

 

Le marnage, c’est à dire la différence de hauteur mesurée entre les niveaux d’une pleine mer et de la basse mer qui suit, est évidemment très faible en Méditerranée tandis qu’il est très important entre Saint-Malo et Granville et décroit en descendant le long de la côte Atlantique. Ce marnage correspond à un coefficient de marée : plus le coefficient est fort, plus la mer montera haut et descendra bas.

 

Une marée du siècle… Vraiment ?

 

Le 21 mars, ce coefficient de marée atteindra 119 sur une échelle qui varie de 20 à 120 en France. Le dernier épisode de cette amplitude a eu lieu en 1997, car les « marées du siècle » se reproduisent en réalité tous les 18 ans. Vous ne le savez peut-être pas, mais on utilise aussi le nom de marée de vive-eau quand le coefficient est important et à l’inverse, on parle de « morte-eau » quand il est très bas. Ainsi, le 28 mars le coefficient de marée sera de… 36 !

 

Lorsque vous vous déplacerez sur la côte pour admirer ce phénomène naturel, rappelez-vous les consignes de prudence de base, notamment si vous êtes accompagné d’enfant ou si vous comptez profiter de l’occasion pour la pêche à pied. Privilégiez des endroits que vous connaissez bien et fixez-vous un planning. Si vous prenez les précautions adéquates, pas d’inquiétude, ce type de marée n’est pas dangereux avec des conditions météorologiques normales.

 

Si vous n’appréciez pas les embruns, les chaines de télévision et notamment France 3 vont relayer des images de cette journée exceptionnelle. Dans tous les cas, prévoyez de remplir vos poches de galettes de Pont-Aven pour profiter du spectacle… en évitant les petits creux !

Le macaron breton aux galettes de Pont-Aven

Vous connaissez le macaron ? Né en Italie au Moyen-Âge, ce biscuit « sandwich » a fait, ces dernières années, une entrée remarquée dans les cuisines des professionnels et des amateurs français. Et si on le revisitait à la sauce bretonne ?

Vous commencez à nous connaître, nous aimons vous proposer des recettes aussi délicieuses que simples à réaliser : nous avons donc opter pour un macaron qui ne vous causera pas de sueurs froides au moment du croûtage. Dans cette version armoricaine, il faut juste prévoir un temps de repos de 2h. À souligner deux fois pour ceux qui auraient du mal à résister aux tentations…

Recette du macaron breton

Parfait pour le goûter, le macaron breton remporte aussi un franc succès au moment du café gourmand. On se lance ?

NOMBRE DE PERSONNES : 4

PRÉPARATION : 30 min

CUISSON : 10 min

REPOS : 2 h

Ingrédients pour 4 macarons bretons

  •      16 Galettes de Pont-Aven®
  •       250 g de fromage blanc à 0%
  •        10 cl de crème liquide
  •        150 g de chocolat blanc
  •        2 g d'agar agar 

Sur une plaque à pâtisserie ou un plat recouvert de papier cuisson (que vous disposerez au réfrigérateur), déposez des cercles en inox à la dimension des Galettes.

Faites fondre le chocolat blanc avec la crème liquide et l’agar-agar  au bain-marie. Mélangez soigneusement. Dans un bol, versez l'ensemble sur le fromage blanc et mélangez à nouveau rapidement.

Déposez 2 Galettes de Pont-Aven dans chaque cercle. Versez la préparation au chocolat blanc. Recouvrir de 2 autres Galettes en appuyant légèrement.

Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

Passez un couteau le long des parois des cercles pour les décoller. Dégustez ! 

Les conseils Traou Mad

On peut remplacer l’agar-agar par de la gélatine mais on trouve ce substitut végétal de plus en plus facilement dans les supermarchés. À savoir : l’agar agar n’agit qu’avec une préparation chaude, qui va se gélifier en refroidissant. 

Vous avez compris le principe ? N’hésitez pas à tester vos propres versions si vous n’aimez pas le chocolat blanc ou si vous avez envie d’un nappage supplémentaire : chocolat noir, noix de coco, vanille…

- page 1 de 62